Comment devenir psychothérapeute ?

Une envie de changer de vie ? Oui, mais ce n’est pas tout. Tous les responsables de centres de formation remarquent en fait que de nos jours, pendant les entretiens préalables, la plupart des personnes qui ont envie de se diriger vers ce métier ont deux grandes motivations : celui d’aider les gens et celui de donner un sens à sa vie.

Que ce soit dans la psychologie, dans le développement personnel ou encore le bien-être, ce n’est vraiment plus cette envie de changer de vie ou de se reconvertir professionnellement qui pousse les gens à s’orienter vers cette voie, mais surtout l’envie de retrouver un peu de solidarité, partager de l’amour et tisser des liens. Si cela vous tente, voici mes conseils pour vous tracer une nouvelle route.

Zoom sur le métier de psychothérapeute

Tout comme le psychologue ou encore le psychiatre, le psychothérapeute http://eepa-eu.com/programmes/ travaille principalement sur tous les problèmes liés à la psyché. Il s’occupe par exemple des problèmes comportementaux ou encore sexuels, les phobies, les troubles obsessionnels, la dépression ou bien le mal-être, les troubles sexuels et alimentaires ainsi que tous les autres sentiments négatifs refoulés sur une personne (le stress, l’anxiété, etc.).

Le métier de psychothérapeute consiste donc principalement à rendre les problèmes liés à la psychologie des patients. Pour ce faire, il doit aider les personnes à mieux analyser la situation, pour pouvoir comprendre et trouver une solution adéquate face aux divers troubles psychiques dont ils souffrent. Ces patients sont la plupart du temps, des personnes fragiles et très vulnérables psychologiquement. Afin de soulager ces personnes, le professionnel peut demander plusieurs nombres de thérapies : thérapie de la communication, thérapie psychocorporelle et émotionnelle ou encore des thérapies de la relaxation.

Et même s’il s’agit à peu près du même métier, il est important de ne pas confondre le psychothérapeute avec le psychologue ou encore le psychiatre. Contrairement aux deux autres, il aura la possibilité de recevoir soit des personnes individuellement soit un groupe de personnes. Mais il n’a pas le droit de prescrire des traitements médicamenteux.

Pour vous aider, j’aimerai aussi vous faire découvrir les principales missions du psychothérapeute. Il aura pour tâche : le soutien et l’accompagnement des patients, l’aide envers ces derniers pour déceler la source des souffrances psychiques, l’écoute des patients, la mise place d’une relation de confiance, l’intervention ponctuelle pour que la discussion et la réflexion du patient évoluent dans de bons sens, la proposition d’interprétation, le rebondissement sur certaines paroles et surtout le l’aide pour trouver des solutions aux problèmes spécifiques internes que rencontrent les clients.

Les compétences nécessaires pour être un bon psychothérapeute

Pour être un bon psychothérapeute, le plus important est la capacité d’être à l’écoute de son interlocuteur, soit son patient. C’est cette qualité qui va permettre de bien identifier les sources des problèmes conscients ou encore inconscients du patient. Le psychothérapeute doit aussi faire preuve de beaucoup d’empathie envers le patient afin de pouvoir tisser un lien qui amènera ce dernier à se confier plus facilement et plus sincèrement.

hands-699486_1280

Les psychothérapeutes sont là pour vous aider !

Bien sûr, il sera aussi nécessaire d’avoir un bon sens de l’analyse ainsi que de l’observation afin de mieux identifier ce que la personne essaie de se cacher ou de cacher au professionnel. En effet, cela peut être inconscient. C’est donc au psychothérapeute de découvrir les points que dissimule le patient.

Les meilleurs psychologues sont aussi ceux qui ont de la maturité ainsi qu’une bonne expérience de la vie. Cela permet en effet à une personne de mieux aborder la situation de chaque patient, peu importe le problème et peu importe le profil.

En tant que psychothérapeute, vous devez aussi être une personne curieuse. Il sera nécessaire d’avoir de bonnes connaissances en philosophie, en culture, en littérature et autres pour pouvoir mieux appréhender les problèmes des patients et ainsi avoir plus facilement une solution face à cette situation.

Le psychothérapeute doit aussi avoir un très bon sens de la logique et de la psychologie afin de mieux faire face aux problèmes des patients qui viennent les voir pendant toute une journée. Et quoi qu’il se passe, il sera toujours important de rester neutre et impartial pour ne pas apporter un faux diagnostic.

Cette profession est aussi très exigeante et requiert un maximum d’énergie psychique et émotionnelle. Le professionnel doit avoir la capacité de prendre du recul face à une situation pour ne pas être débordé par la souffrance de son patient. Le psychothérapeute n’est pas un sauveur ni même un guérisseur. Un équilibre personnel est aussi très important, car l’objectivité sera toujours de mise. Le psychothérapeute est aussi une personne suivant de près les évolutions de la société.

Zoom sur l’EEPA

Bien sûr, pour pouvoir mieux exercer le métier, il sera nécessaire de suivre des formations dans des écoles spécialisées. Parmi eux, on retrouve l’École Européenne des Philosophies et Psychothérapies Appliquées qui est une école qui se base dans l’association de la psychothérapie et de la philosophie. Même si auparavant, ces deux domaines s’opposés, aujourd’hui l’EPPA étudie les similitudes ainsi que les différences.

glasses-272399_1280

Zoom sur l’école EEPA !

Cette école est née de l’importance de créer un lien entre le physique, le psychologique ainsi que l’universel. La toute première promotion de l’EPPA est sortie le janvier 2003 à Paris. Aujourd’hui, elle compte environ 5 promotions. Au fur et à mesure, d’autres branches ont vu le jour en Normandie, à Bruxelles, à Lille ainsi qu’à Strasbourg.

L’enseignement et le suivi sont assurés par des professionnels, tels que des psychologues, thérapeutes, communicants et coachs. Cela permet d’offrir à tous les étudiants une vision générale dans différents domaines, ainsi l’aider à prendre conscience sur l’interconnexion de tous ces domaines et devenir psychothérapeute.

La formation au niveau de l’EEPA se différencie des autres par son alternance entre les cours théoriques et les formations pratiques. Mais il se distingue aussi par sa volonté à pousser les appliquant à réfléchir par eux-mêmes. Les étudiants peuvent donc apporter leurs propres idéologies ainsi que faire part de leurs propres sentiments. Cela permet entre autres d’enrichir les connaissances de toutes les personnes au sein du groupe.

C’est au sein de cette école uniquement que les apprentis psychothérapeutes peuvent trouver un lien entre la psychothérapie psychanalytique, les psychothérapies humanistes, les sciences humaines et la philosophie. Même si comme je l’ai dit ces disciplines sont sans cesse en compétition, les étudiants peuvent retrouver en cette unité plus d’enrichissement en terme de connaissance et de compétence.

L’enseignement offert dans cet établissement est basé sur des connaissances scientifiques (théorique et pratique). Les enseignements ne se tournent que sur ce que les enseignants ont intégré. Ce qui signifie que les étudiants doivent continuellement être à la recherche de la vérité et de l’authenticité.

Pour le respect de l’unicité et de la liberté, le programme est divisé en cycles, ce qui permet à chaque étudiant de choisir la longueur du parcours à entamer. Mais le programme complet s’effectue en 5 ans. Mais bien sûr, vous aurez le choix.

L’EEPA est accréditée par la Confédération Européenne des  Psychothérapies Psychanalytiques (ECPP) pour la délivrance du Certificat Européen de Psychothérapie Psychanalytique ou CEPP. À la fin du cursus, après la rédaction du mémoire, l’étudiant pourra donc obtenir le Certificat Européen de Psychothérapie Psychanalytique, à condition de respecter les critères d’admission.

Ils peuvent après cela, adhérer à L’ECPP et être inscrit dans la liste européenne des psychanalystes. Ils peuvent aussi entrer à la Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse mais également à l’Association Européenne de Psychothérapie.

Si après la lecture de cet article vous souhaitez devenir psychothérapeute, le siège social de l’EEPA est à Paris. Mais vous pouvez suivre les formations dans d’autres villes comme à Paris, à Bruxelles, en Normandie, à Barcelone, à Strasbourg, à Lille et dans la région PACA.

Si cet article vous a aidé, je vous invite à lire celui-ci sur les astuces pour rédiger un CV clair et efficace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *