Devenir danseur : Les classes à horaires aménagés

Pour devenir danseur, et transformer son rêve en réalité, les classes à horaires aménagés sont tout à fait adaptées pour pratiquer la danse. Voici mes explications…

Un cursus spécifique

Elles permettent aux enfants de suivre un cursus scolaire normal (généralement jusqu’au bac) et de parfaire leur technique de la danse. Les classes à horaires aménagés ont toute une série de disciplines communes et obligatoires qui sont la danse classique, la danse contemporaine et parfois le théâtre. Certaines écoles proposeront d’autres disciplines en option tel que le jazz, les claquettes, le hip-hop etc…Pour les futurs danseurs classiques, ce cursus est on ne peut plus logique, mais pourquoi, me direz-vous, faut-il impérativement suivre un cursus classique quand on veut se dédier au jazz ou à d’autres danses urbaines ?

La danse classique reste le “solfège” de toute danse et sans elle, on atteint vite ses limites, il manquera toujours quelque chose: LA BASE de la danse. Prenons l’exemple d’un pianiste : il pourra sans problème démarrer la musique par lui même sans avoir pris de cours de solfège. Mais s’il veut aller plus loin, jouer des morceaux plus complexes ou simplement lire une partition, il lui faudra obligatoirement prendre des cours de solfège.

Et bien pour la danse c’est la même chose. Mais encore faut-il trouver la bonne école.

Choisir la bonne école

Quelques conseils pour faire le choix de cette école :

 Tout d’abord, l’école doit “choisir” les enfants, notamment avec une audition. Cette “sélection” est primordiale car elle permettra aux enfants et aux parents de faire  le bon choix et cela vous permettra de privilégier le bien être de votre enfant. Fuyez le plus possible les écoles qui vous vendent du rêve, qui acceptent tous les enfants sans distinctions et qui n’ont d’yeux que pour votre porte-monnaie ! Votre enfant n’est peut-être pas fait pour cette discipline et le rôle de l’école est de vous en informer…A défaut vous risqueriez de trop rêver et l’expérience pourrait vite mal tourner.

Rencontrez également d’autres parents d’élèves, discutez avec eux, échangez. Renseignez-vous également sur les professeurs de danse : sont-ils diplômés ?(un petit rappel important : la danse ne peut être enseignée que par des professeurs diplômés d’état, à défaut cela leur est formellement interdit !) Ont-ils eux-mêmes dansé dans des compagnies professionnelles ? Plus les professeurs ont d’expériences diverses, plus riche sera leur enseignement.

Si vous le pouvez, allez voir le spectacle de fin d’année de l’école : cela vous donnera un très bon aperçu de la qualité du travail. Mais attention : ne vous laissez pas leurrer par les lumières et les costumes : ce qui est important c’est la qualité de la chorégraphie et le niveau technique des élèves. Rappelez-vous que vous recherchez une école de formation professionnelle pour votre enfant…

Autre vérification qui a son importance : prenez le temps de vous renseigner auprès du collège qui aménage ses horaires et qui a un partenariat avec l’école de danse. Les horaires proposés sont ils adaptés ? Depuis combien de temps fonctionne-t-il avec l’école de danse ? Discutez-en, là encore, avec d’autres parents et avec les professeurs.

Une organisation pointue

Une fois ces vérifications d’usages réalisées, posez-vous avec votre enfant : veut-il vraiment faire une classe à horaires aménagés ? Est-il prêt à s’organiser pour ses devoirs ? Est-il prêt également à avoir moins de temps pour lui ? Dans ce type de cursus le temps est compté : les devoirs seront moins répartis sur la semaine, le temps consacré aux autres loisirs sera diminué.

Votre enfant doit déjà avoir de bons résultats scolaires. Si ce n’est pas le cas, reconsidérez la question. Dans ce type de cursus le temps est compté : les devoirs seront moins répartis sur la semaine, le temps consacré aux autres loisirs sera diminué.

Pour autant, cette expérience est très enrichissante et passionnante : elle apporte de l’autonomie aux enfants, elle leur apprend à s’organiser et muscle leur persévérance. Les enfants qui évoluent dans ce type de cursus auront certes, un emploi du temps chargé, mais ils auront la possibilité de vivre une expérience rare.

Et à quel prix me direz-vous ?

Le coût des classes à horaires aménagés est très variable selon que votre enfant est scolarisé dans un établissement public ou privé. A cela il faudra ajouter bien sûr le coût de l’école de danse.

N’oubliez pas de budgétiser les tenues de danse : justaucorps, collants, chaussons de danse, tenues d’échauffement, costumes du spectacle de fin d’année.

Bonne chance dans votre formation, je vous souhaite du bonheur et de la réussite !

Si certains de vos enfants aspirent à une passion autre que la danse, il est important qu’ils suivent une formation en lien avec leurs ambitions, bien avant d’entrer dans le monde du travail. Aussi, il est essentiel qu’ils effectuent plusieurs stages dans le but de découvrir différents milieux. Si vous le souhaitez, vous pouvez suivre nos conseils pratiques pour trouver un stage facilement.

1 Commentaire

  1. Jeanne

    Un article très instructif. Devenir danseuse est le rêve de beaucoup de petites filles débutant tôt la danse. Il s’agit d’une discipline très stricte et très difficile ou la concurrence et rude pour une carrière courte. Très peu ont la chance d’en faire leur métier. Il faudra donc remotiver très souvent la personne. Cependant, si vraiment elle passionnée et si elle travaille dur, elle y arrivera.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *