La clé pour réussir votre carrière ? La formation !

Le métier de vitrier

vitres

Les tendances architecturales actuelles font que les vitrages ont le vent en poupe. Classée parmi les métiers d’art, la mission du vitrier consiste à découper et façonner en atelier toutes sortes de verres à l’aide de machines spécialisées. Les vitriers réalisent de grandes pièces comme des baies vitrées, paroi de douche, escalier, balustrade, mais aussi des pièces plus petites telles que des vitrines ou miroirs. Et si ce métier était fait pour vous ?

Qualités et compétences nécessaires

La vitrerie-miroiterie constitue avant tout un métier physique et manuel. Il ne faut pas craindre le travail dans un environnement bruyant. Il est indispensable d’avoir une bonne capacité de concentration, car il y a nécessairement un aspect manutention et au moindre faux pas le verre est cassé.

Précision, minutie, habileté manuelle et créativité sont des qualités très appréciées, ainsi que de bonnes bases en calcul et en représentation spatiale. Le vitrier assure aussi un service de dépannage en cas de vitre cassée ou simplement fissurée. C’est un métier donc très polyvalent, faisant appel aussi bien à des notions du bâtiment pour le travail extérieur que d’artisan miroitier pour le travail en intérieur. Si vous souhaitez des informations complémentaires sur le métier de vitrier, cliquez ici.

Salaire

Le salaire d’un débutant est environ de 1 500 euros bruts par mois et le salaire moyen est approximativement de 27 500 euros par an.

Au bout de quelques années d’expérience en atelier, il est possible de se mettre à son compte comme artisan vitrier. Il faut sans cesse continuer à se former car les techniques utilisées dans le cadre de travaux de vitrerie sont en constante évolution, tant le matériau en lui-même (généralisation du double vitrage offrant une meilleure isolation thermique), que la technique de travail avec de plus en plus de place pour la mécanisation. Les spécialistes en métiers du verre sont très recherchés actuellement.

Formation

Il n’existe pas de diplôme ni d’école spécifique. Après la 3ème, il est possible de préparer en 2 ans un Certificat d’Aptitude Professionnelle Construction d’Ouvrages du bâtiment, verre et matériaux de synthèse. Une autre voie est possible via le Bac Professionnel Ouvrages du bâtiment, qui se déroule sur 3 ans. Après le bac, existe également le Brevet de Technicien Supérieur Enveloppe du bâtiment, façade, étanchéité.