La clé pour réussir votre carrière ? La formation !

Quels sont les avantages d’une formation en alternance ? (École, BTS…)

formation

Les jeunes qui choisissent une formation en alternance, visent le même objectif : sortir de la formation exclusivement théorique pour se doter de compétences terrain afin d’entrer plus rapidement dans la vie active.
L’alternance est accessible à tous les niveaux d’études, du CAP au Master en passant par le BTS, le bachelor ou encore le DUT.

Ce système a depuis longtemps fait ses preuves, notamment en Allemagne. Les jeunes sont beaucoup plus employables sur le marché du travail et leur insertion professionnelle est plus facile.

S’adressant en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans, des dérogations au niveau de l’âge sont cependant accordées pour les personnes de plus de 26 ans reconnues comme travailleurs handicapés et les créateurs d’entreprises.

Les avantages financiers de l’alternance

Le coût des études classiques est à la hausse. La formation par alternance peut être, dans certains cas, financièrement plus intéressante.

Pour l’alternant, c’est l’OPCA de l’entreprise d’accueil qui paie les frais de scolarité. Il a le statut de salarié et touche un salaire, qu’il soit en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage. L’alternant est payé en fonction de son âge et de son ancienneté. La première année, il gagne 25% du SMIC, s’il a moins de 18 ans, 41% s’il est âgé entre 18 et 20 ans, et 53% s’il a plus de 21 ans. En deuxième année, il gagnera respectivement 37%, 49% et 61% du SMIC, et 53%, 65% et 78% en troisième année.

Une carte d’étudiant des métiers lui est délivrée. Il bénéficie alors de réductions tarifaires sur plusieurs loisirs et services.

Pour les jeunes ayant le niveau Bac Pro, le salaire ne sera pas inférieur à 65% et 80% du SMIC.

alternance
Apprendre un métier sur le terrain

Les avantages des formations par alternance sont nombreux et indéniables : apprendre un métier sur le terrain, travailler avec des professionnels et évoluer vers des métiers, pour lesquels les entreprises investissent du temps et de l’argent.

Même s’il est parfois difficile de trouver une entreprise d’accueil, les alternants se rendent plus rapidement compte de la réalité du métier et se réorientent si nécessaire.

Niveau bac, 4 formations de l’enseignement supérieur peuvent se préparer en alternance.

Le BTS (bac+2) est le diplôme, qui attire plus de 45% des apprentis de l’enseignement supérieur. 2 ans sont nécessaires pour le décrocher. Si le BTS attire autant de jeunes, c’est parce qu’il couvre tous les secteurs d’activités.

Par exemple, un BTS commerce international forme les professionnels de l’import-export. Les titulaires sont destinés à travailler dans une entreprise industrielle ou commerciale, voire un organisme de conseil, tel qu’une Chambre de Commerce et d’Industrie. Ils auront l’avantage de parler, au moins, deux langues étrangères.

Un BTS management prépare aux techniques du management, de la vente et de la relation client. A l’issue de la formation, les jeunes diplômés seront formés au management d’équipe et à la gestion de performance. Ils intégreront le milieu de la gestion administrative dans des secteurs tels que la grande distribution, le commerce de service ou le e-commerce.

Quant aux titulaires d’un BTS communication, ils pourront s’orienter vers une entreprise privée, une agence de communication spécialisée et participeront à la conception, à la mise en œuvre de communication interne ou externe.

Choisir le BTS approprié peut s’avérer difficile. Le choix de la spécialité dépend principalement du baccalauréat d’origine, sachant que certaines filières offrent plus de débouchés que d’autres.

Par exemple, après un baccalauréat L, il est commun de choisir un BTS muc. C’est une des formations les plus polyvalentes car ces techniciens sauront gérer une unité commerciale d’une grande surface, une ligne de produits, un portefeuille de clients dans une banque ou encore une agence immobilière tout en pratiquant une langue vivante.

Le DUT (bac+2) se prépare aussi en 2 ans dans un IUT. De nombreuses spécialités existent et peuvent être préparées en alternance. Cependant les étudiants adoptent moins cette formule, sans doute car ce diplôme est plus généraliste.

Par exemple, le DUT information-communication permet d’exercer une profession dans le domaine de la communication et de l’information. Le cursus combine culture générale, enseignement technique et applications concrètes. Plusieurs options sont possibles : communication des organisations, publicité, option numérique dans les organisations et journalisme. Les débouchés pour les titulaires de ce diplôme sont variés. Il s’agit de postes de chefs de publicité, responsable marketing opérationnel ou encore responsable d’un service d’archives ou d’information dans une entreprise.

Quant à la licence professionnelle (bac+3), elle s’obtient en 1 an. C’est la formation la plus ouverte à l’apprentissage puisque 22% des inscrits le sont sous statut d’apprentis.

Le Master (bac+5) est un diplôme qui dure 2 ans et au cours duquel l’alternance est proposée essentiellement en seconde année (M2). Outre les filières de comptabilité et gestion et du management, l’alternance s’est ouverte à d’autres domaines tels que les ressources humaines, le droit, la culture et la communication.

Et si vous êtes déjà diplomé, sachez que vous pouvez vous former davantage pour augmenter vos chances de réussite à l’entretien !

etudiants
Les avantages de l’alternance pour une entreprise

Les entreprises bénéficient d’incitations financières, telles qu’une exonération des charges sociales, des aides de la région et du crédit d’impôt.

Les entreprises comptant plus de 250 salariés doivent accueillir un nombre d’alternants équivalent à 4% de leur effectif. En-deçà, elles s’exposent à un malus. Au-delà, elles bénéficient d’un bonus.

Elles dédient généralement un maître d’apprentissage ou un tuteur pour assurer le suivi de la formation en alternance. Ce n’est pas une obligation mais l’interface entre le jeune, l’entreprise et l’organisme de formation est un gage de bonne transmission des compétences.

Selon le Ministère du Travail, 7 apprentis sur 10 accèdent à un emploi à la fin de leur contrat.

Aujourd’hui il est possible d’effectuer toute sa scolarité en alternance jusqu’à bac+5.
On estime à 100.000, le nombre d’emplois à pouvoir en France et pour lesquels un jeune diplômé opérationnel, issu d’un BTS, serait le candidat le plus approprié. On peut penser au métier « marketing et communication », des domaines devenus importants pour les entreprises et toutes les organisations associatives, publiques et politiques.
Depuis mars 2019, un décret a modifié le Code de l’éducation en faisant de l’obtention du baccalauréat une condition obligatoire d’admission en section de techniciens supérieurs.