La clé pour réussir votre carrière ? La formation !

Comment devenir mécanicien ?

roue voiture

Le mécanicien automobile est un technicien qui assure la maintenance et la réparation d’un véhicule de natures diverses. Si vous avez de la passion pour les voitures, découvrez en quoi consiste ce métier. Quelles sont études à faire, les qualités et compétences à avoir ? Quel poste vous pouvez ensuite atteindre une fois devenu mécanicien.

En quoi consiste le travail de mécanicien ?

Vrai médecin de la voiture, le mécano assure toutes les tâches relatives à la remise en état d’un véhicule. Il est d’abord sollicité pour effectuer un diagnostic en cas de problème détecté par le propriétaire de la voiture. Son rôle est de trouver la cause de la panne grâce à des appareils spécifiques. Il se charge ensuite de réparer ou de remplacer les pièces endommagées pour remettre le véhicule en marche. Pour vérifier cela, il peut effectuer des essais techniques sur la route. Il fera par la suite des réajustements en fonction de l’état de la voiture.

Le métier de mécanicien ne se limite pas à des travaux mécaniques. Comme un docteur, il peut conseiller son client pour l’entretien de la voiture. Il peut également jouer un rôle dans la vente et vérifier ainsi le bon état du véhicule, comme lors d’un contrôle technique par exemple. Au besoin, vous pouvez retrouver plus de renseignements sur le site Autobilan Nice.

Enfin, il existe aussi des mécaniciens de terrain pour réparer la voiture sur la route en cas d’accident par exemple.

Les études à faire

Il existe plusieurs formations pour devenir un mécanicien automobile selon le niveau d’études de l’apprenti. S’il a trouvé sa vocation avant le bac, il peut d’ores et déjà s’orienter vers un CAP ou BEP maintenance de véhicules automobile qui dure 2 ans. Il y aura un choix entre véhicule particulier ou industriel. Après cela, l’apprenti sera capable de faire un diagnostic et effectuer les réparations d’un véhicule.

Mais pour intégrer le monde professionnel, il doit obtenir le certificat de qualification professionnel dans une option de son choix (contrôleur technique, mécanicien spécialiste, etc.). Pour le niveau bac, l’apprenti peut passer le bac pro en maintenance ou en carrosserie qui dure 3 ans. Il peut également choisir le bac techno STI génie mécanique. Il sera formé à des techniques et pratiques plus élaborés et sera même capable de gérer un atelier automobile.

Les compétences et qualités à posséder

Outre les connaissances acquises en matière de mécanique traditionnelle, un bon mécanicien doit faire preuve d’adaptabilité face à l’évolution technologique. Il doit apprendre les bases de l’électronique et maîtriser l’utilisation des nouveaux outils. Il doit également avoir le sens de communication pour appréhender les clients et travailler en équipe. Un esprit d’analyse et d’observation est aussi nécessaire pour déceler la source de la panne et y remédier. S’ajoute à cela une habilité pour effectuer les gestes avec précision.

Comme le travail se fait dans la plupart du temps dans des positions inconfortables, une excellente condition physique est enfin indispensable pour devenir mécanicien.

Les possibilités d’évolution

En intégrant le poste de mécanicien, vous avez la possibilité d’évoluer dans le domaine. Vous pouvez par exemple devenir un mécanicien spécialisé en diesel, formule 1, etc. Si vous avez un bon sens relationnel, vous pouvez également devenir réceptionnaire automobile pour accueillir et guider les clients dans un service après-vente notamment la réparation de véhicule. Vous pouvez aussi évoluer en tant que chef d’atelier et chapeauter les mécaniciens et/ou carrossiers. Si vous avez enfin le sens de l’entrepreneuriat, il est possible de créer votre propre entreprise et gérer votre garage.

Malgré les différentes formations existantes pour devenir mécanicien, le poste nécessite surtout une vraie passion pour la mécanique et l’électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *