La clé pour réussir votre carrière ? La formation !

Métier de maitre-chien/agent cynophile

service securite

Quand on les observe, on a l’impression que les maîtres-chiens exercent une profession facile. En réalité, c’est un métier exigeant qui s’adresse à de véritables passionnés. Il est donc nécessaire de suivre une formation et de disposer de certaines qualités pour avoir la perspective de devenir agent cynophile. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce métier.

Agent cynophile ou maitre-chien ?

Les deux appellations désignent la même profession qui consiste à mettre les compétences d’un chien pour des missions de sauvetage, de gardiennage, mais aussi pour préserver la sécurité des personnes malvoyantes, entre autres.

Quelles sont les missions d’un agent cynophile ?

L’agent cynophile doit établir une relation de confiance avec son compagnon de travail. Il lui apprend à obéir et l’entraîne selon les types de missions qui lui seront confiées. Les chiens guides d’aveugles doivent par exemple apprendre à s’arrêter devant des obstacles. Les chiens spécialisés dans les missions de sauvetage ou de sécurité privée sont entraînés à utiliser leur flair pour retrouver une personne ou un objet (produits de contrebande, par exemple).

Le dressage canin peut également inclure des exercices consistant à retrouver des corps ensevelis sous les gravats ou à porter secours à une embarcation qui a chaviré. En outre, le maître-chien doit s’assurer que l’animal puisse s’adapter à différentes conditions.

Il va donc l’entraîner à intervenir dans des environnements pouvant le mettre face à la neige, à la pluie, aux cours d’eau, au feu… Le dressage canin qui fait partie intégrante des missions de l’agent cynophile demande ainsi de la patience et de la persévérance.

L’agent cynophile doit également veiller au bien-être de son animal. Il est alors de son devoir de lui prodiguer une alimentation adaptée, de veiller à sa propreté et de le maintenir en bonne santé.

En fonction du domaine dans lequel il intervient, le professionnel veillera rigoureusement à ce que les missions soient accomplies dans les meilleures conditions. Dans le domaine du gardiennage, le chien doit pouvoir efficacement participer à chaque ronde dans l’objectif de prévenir les tentatives d’intrusion ou d’intervenir si la ronde révèle un incident.

Dans le secteur de la sécurité privée (comme chez Forteresse Sécurité par exemple), le maître-chien veille à la sureté des locaux. Il peut également intervenir pour sécuriser un événement (commercial, culturel, sportif…).

Lorsque le chien atteint l’âge de la retraite, c’est à l’agent cynophile de veiller à ce qu’il soit confié à une bonne famille adoptive ou qu’il puisse réaliser de nouvelles missions qui s’adaptent mieux à ses conditions.

Quelles sont les qualités requises pour devenir maitre-chien ?

Sans surprise, il faut avant tout aimer les chiens pour être un bon agent cynophile. La phase de dressage pouvant être longue (jusqu’à 12 mois, selon le cas), il est indispensable d’être patient. Ce professionnel doit également justifier d’un sang-froid à toute épreuve dans la mesure où ses réactions et ses émotions se répercutent sur son coéquipier canin. Ajoutez à cela que les missions peuvent confronter le maître-chien à des situations traumatisantes comme la découverte de cadavres complets ou non, des scènes sanglantes, etc.

L’agent cynophile est souvent amené à travailler suivant des horaires irréguliers. A cet effet, il doit être réactif et disponible. Une bonne condition physique est également nécessaire, la station debout et les longues marches, voire les courses, faisant partie du quotidien d’un maître-chien.

Quelles études faire pour exercer le métier de maitre-chien ?

Il existe deux types de cursus (institutionnel ou civil) permettant d’obtenir un Diplôme d’Etat.
Comme son nom l’indique, le cursus institutionnel est dispensé par des institutions publiques, à savoir les pompiers, l’armée de terre, la marine, l’armée de l’air, la gendarmerie ainsi que la police. Selon la formation suivie, l’apprenant pourra décrocher un certificat technique du 1er ou du 2e degré ou encore un brevet supérieur en cynotechnie.

Le cursus civil est proposé en école ou centre de formation privé agréé par l’Etat. Pour s’inscrire, il est indispensable d’avoir un casier judiciaire vierge et d’avoir un chien. Le respect de la discipline fixée par l’établissement est évidemment obligatoire. Les différentes formations permettent d’obtenir une attestation de stage, un brevet de secourisme, un BEP ou un CAP agent de prévention et de sécurité, voire un certificat d’agent cynophile de sécurité.

Agent cynophile : quelles évolutions de carrière possible ?

Dans l’armée ou la police, le maître-chien peut se spécialiser dans les missions de pistage et les avalanches. Il y a aussi la perspective de devenir dresseur avant d’évoluer au poste de moniteur régional.

Dans le privé, l’agent de sécurité cynophile peut se hisser au rang de chef d’équipe, se spécialiser dans l’élevage et le dressage canin ou devenir formateur.

Maillon fort de la sureté du site sur lequel il travaille, le maître-chien dispose de nombreuses options afin de mettre sa passion pour les chiens au service de la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *